Les phrases Lavande

28 juillet 2018

De la méditation…

L’été avance… Je reprends petit à petit le temps de l’écriture. Je profite de la fraîcheur passagère pour réorganiser mon poste de travail. Je définis de nouveaux objectifs pour ma plume légèrement engourdie. Hier soir, j’étais sur un marché d’artisan, une grande fête annuelle à Libourne, avec musique à gogo (un peu trop forte à mon goût), guinguette immense où on pouvait se restaurer et bien évidemment, une petite allée d’artisans, avec David qui exposait. J’ai eu une petite satisfaction de trouver une acquéreuse pour une... [Lire la suite]

11 juillet 2018

Il était un petit'homme

    Le concerto pour piano de Scriabine est là pour m’accompagner sur cet écrit de ce jour. Les souvenirs qu’il anime me ramènent à une alcôve dans un petit appartement que nous occupions les enfants et moi en 2006. Cette année-là avait été particulièrement remplie d’évènements douloureux mais aussi avec ce sentiment de liberté qui arrive lorsque l’on franchit envers et contre tous les étapes qui se présentent. Je me souviens de l’air printanier et de ma capacité à écrire alors. Des heures durant, dans l’après-midi... [Lire la suite]
Posté par Alunir33 à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2018

Paul et Julie (Partie 2)

Tout doucement, les forces revenant, je reprends mon écriture. Voici la suite d'une nouvelle que j'écris en direct sur ce blog. Cela ne veut pas dire que j'en publie un bout tous les jours, c'est juste que le premier jet, je le publie ici. Quand elle sera terminée, elle donnera lieu à un e-book, voire fera partie d'un recueil de nouvelles. Affaire à suivre ! Pour ceux qui le souhaitent, le début se lit là : Paul et Julie (Fin et partie 1)   Un jour, Julie vint s’asseoir à côté de lui, en haut du grand amphithéâtre, durant... [Lire la suite]
Posté par Alunir33 à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juin 2018

Fraicheur

Oui ! De la fraicheur, c’est tout ce dont j’ai besoin pour le moment. Et je la trouve, la cultive, l’entretien. Cela fait presque dix jours que je n’ai pas écrit ici. Et c’est bien que j’ai pris ce temps. J’ai me suis mise dans ma bulle, dans le calme de cette campagne, loin du tumulte de la ville et de sa chaleur qui s’accumule inévitablement. Ici, les nuits sont très fraiches et les journées ont l’air de la hauteur. Dans ces pierres bienveillantes, c’est facile de se reposer. Samedi matin, nous avons fait une expérience vraiment... [Lire la suite]
Posté par Alunir33 à 12:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 juin 2018

Repos

Parce que c’est nécessaire, voire obligatoire. Parce que c’est peu classique et qu’il va falloir chercher un peu plus. Parce que c’est important que je ralentisse ce cerveau qui n’en fait qu’à sa tête ! En même temps, je l’ai peu ménagé, ou plutôt je l’ai fortement mis à contribution pour garder mon équilibre, funambule que je suis. En fait, qu’ai-je donc utilisé, mon cerveau ou mon esprit ? Le cerveau pense et l’esprit observe ces pensées ? Je crois que j’ai avancé un tout petit peu dans la maitrise de cet... [Lire la suite]
Posté par Alunir33 à 13:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 juin 2018

Paul et Julie (Fin et partie 1)

    Je vais écrire au jour le jour, enfin, peut-être pas tous les jours, mais régulièrement, une nouvelle dont vous trouverez en premier lieu la fin. C'est un exercice d'écriture guidée, dans laquelle je mets en pratique ce que j'apprends dans ma formation d'écrivain. La consigne est d'écrire une scène dans laquelle Paul, qui a été quitté par julie, qui l'a trompé, la croise dans un lieux public. L'émotion que Paul ressent pour julie, c'est du rejet puis de la nostalgie, puis une troisième émotion à choisir. J'ai comme... [Lire la suite]
Posté par Alunir33 à 13:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 juin 2018

Base d’eau

Nous sommes formés principalement d’eau, comme la terre, enfin la planète Terre, car l’élément terre ne fait pas tout fait penser à celui de l’eau. Cette eau, je l’adore. D’aucuns pourraient dire que c’est mon signe astrologique qui veut ça. Peut-être, bien que cette pseudo-science ne me semble pas très pertinente. Quand j’étais gamine et que nous passions les vacances en Lozère, j’étais la première à hurler d’arrêter la voiture lorsque j’apercevais un ruisseau. La couleur, l’odeur, la texture de cette eau vive me ravissait au... [Lire la suite]
Posté par Alunir33 à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 juin 2018

Mordant des mots

    C’était l’été dernier, le deuxième et dernier dans mon jolie appartement de la résidence Saint Exupéry et j’ai rassemblé toutes les nouvelles que j’avais écrites depuis bien longtemps. Elles se morfondaient au fond de mon ordinateur, me pressant de les éditer. J’étais inscrite à une newsletter d’un écrivain depuis un certain temps et je me suis adressée à lui pour discuter autour de mon projet d’écriture. Il m’a donc envoyé une vidéo qui m’a guidé dans l’autoédition sur une plateforme dédiée. Et j’ai mis au monde... [Lire la suite]
Posté par Alunir33 à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juin 2018

L'hypersensibilité

Aujourd’hui, je me suis réveillée tranquillement, entourée de mes trois chats peluche qui me guettent chaque matin. J’aime le gros ronron de Diégo lorsqu’il s’installe sur ma poitrine, met ses deux pates sur mon visage et frotte son museau sur mon nez pour être sûr d’obtenir des baisers. Evidence, elle, se roule sur la place vide de David. Je ne sais pas trop si elle s’enveloppe de son odeur, ou si elle reprend son territoire auprès de moi. Eliot, quant à lui, se tient au bout du lit, avec son regard insolent et presque insatisfait... [Lire la suite]
03 juin 2018

Ces hormones qui nous guident

Barbu me l’avait bien dit : "Nous sommes des mammifères et nous sommes en grande partie régis par nos hormones !" Revivre ou enfin vivre tranquillement, si c’était possible ? Bien sûr que oui, en toute évidence. Vivre en éprouvant authentiquement les émotions, pour qu’elles soient source d’épanouissement et non pas un poids terrifiant, c’est peut-être ma nouvelle destination. Et ça me va, car le but en soi n’est pas le principal, ce sont les chemins que l’on emprunte qui importent. Bien sûr, ça peut paraître... [Lire la suite]